Project Description

Le Biofeedback

Permis par les immenses progrès en matière de micro-électronique, micro-informatique, etc., des équipes de chercheurs russes, puis américains, travaillent depuis des décennies à la mise au point et à la mise à disposition du grand public de cette technologie légère et de très grand intérêt pour le bien-être des personnes.

Une « technologie de la lumière » d’une nouvelle ère de sciences et technologies complémentaires, vous attend dans l’espace Leonardo pour une remise en forme globale, l’évaluation de votre stress, en particulier le stress cellulaire, et l’aide à la réharmonisation et relaxation.

L’appareil de Biofeedback va évaluer et émettre des données biométriques sur notre état en temps réel.
Il offre une nouvelle approche complémentaire d’évaluation, suivie d’une réharmonisation du potentiel énergétique du corps humain. Le biofeedback permet une très bonne détente pour compenser les états de stress subis dans le quotidien.

Le Biofeedback, TECHNOLOGIE  DE LA BIORESONNANCE : Un peu d’histoire…

Georges LAKHOVSKY, ingénieur et physicien, dans les années 20, explique que les cellules sont formées d’une multitude de circuits oscillants capables de recevoir mais aussi d’émettre des signaux électromagnétiques.

Fritz Albert POPP, dans les années 80, fait une communication importante. Les cellules émettent de la lumière ! En mesurant le nombre de quanta par unité de temps, on constate une répétition de 37 photons toutes les 500 ms. (=74/sec) ces bio-photons ont donc certainement un rôle clé dans le fonctionnement des mécanismes du vivant.

Les organismes sont donc capables d’émettre des corpuscules de lumière mais peuvent également  les emmagasiner. La conclusion de différentes expériences effectuées en laboratoire montre que l’ADN fait ce travail d’accumulation. La cellule fait une discrimination très fine entre les signaux qui lui sont nécessaires ou non. Dans le cas contraire, il n’est pas pris en compte.
Les intensités relatives aux  phénomènes de résonances électromagnétiques peuvent être très faibles de l’ordre de 5 milliampères. Ces faibles puissances de l’action énergétique sont totalement inoffensives, de très courte durée et ciblées.
Ilya PRIGOGINE reçoit, en 1977, le prix Nobel de Chimie pour ses travaux effectués sur les structures dissipatives. Il montre qu’un apport d’énergie permet à certains systèmes de se structurer, de devenir cohérent, de progresser vers un état plus ordonné.

TECHNOLOGIE  DE BIORESONNANCE :
La partie principale du système fait le tri entre les ondes électromagnétiques physiologiques et celles considérées comme pathologiques. Une inversion de phase de ces dernières sera automatiquement réalisée afin de gommer le brouillage ondulatoire empêchant les communications cellulaires de s’effectuer correctement.
Cette technologie est un système Radionique pouvant extraire et communiquer de l’information à distance. Cette démarche est fondée sur les réactions d’ondes ou de champs électromagnétiques appliqués à l’organisme vivant, afin de le ramener à son point d’équilibre, encore appelé « état stable ».

Le système de bio résonance entre en communication avec le corps des personnes par réception/émission d’ondes électromagnétiques spécifiques. Il identifie automatiquement par effet Biofeedback les éléments sur lesquels effectuer le rééquilibrage associé.

Le biofeedback, comme son nom l’indique, n’est pas une pratique médicale, ni de diagnostic.

Pour le bon déroulement de la séance, il vous sera demandé :

D’éteindre votre téléphone portable,
De vider vos poches de tous métaux,
D’enlever vos bagues, montre et autres bijoux,
De venir l’hiver sans porter de longs collants.

Les contre-indications

Le boîtier d’interface et le Harnais ne sont pas destinés aux clients avec stimulateur cardiaque.

Sur rendez-vous